Dégooglisons Internet!

Nous avons tous le droit à la vie privée, en chiffrant nos communications et en mettant fin à notre dépendance à l’égard des services propriétaires.

Une majorité d’utilisateur.ices du Web utilisent encore Facebook, Instagram, Twitter ou Google pour promouvoir et partager leurs créations. Ont-ils oublié les scandale de la NSA et des programmes de surveillance des données comme PRISM, XKeyscore ou Tempora ?

Lorsque nous utilisons internet, nous devons accorder notre confiance à M. Zuckerberg et aux GAFAM. À moins de s’auto-héberger, le cloud est toujours l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Il est donc important de savoir à qui nous faisons confiance et ce que font les logiciels de nos données.

Framasoft
Framasoft s’est donné comme objectif de proposer une trentaine de services libres alternatifs face aux services qui aspirent nos données et nous enferment. Mais il existe bien d’autres services et acteurs qui œuvrent à dégoogliser internet :

https://degooglisons-internet.org/fr/alternatives/

FFDN
La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d’Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif; défense et promotion de la neutralité du Net. De multiples services existent pour accéder à Internet ou téléphoner gratuitement (ou à moindre coût), sans passer par Orange, SFR, Bouygues Telecom ou Free :

https://www.ffdn.org/fr/membres

En route vers votre indépendance numérique !

En fait, tout cela vient d’une réflexion que j’ai eue récemment au sujet de ce proverbe : « si un arbre tombe au milieu d’une forêt — et que personne n’est là pour l’entendre — fait-il un bruit en tombant ? ».

Du point de vue de la création graphique, si je réalise un design magnifique – un graphisme dont je suis très fier – ai-je réellement besoin de le partager sur les réseaux sociaux ? Ai-je besoin de l’approbation de mon public, de mes « amis » ou de ma cible ?

Je pense que l’acte de créer se suffit à lui-même.

Au fond, c’est la raison pour laquelle je viens de supprimer mes comptes Instagram, Facebook et Twitter…